Échanges Inter-Clubs
3/5

Après quelques heures d'un sommeil réparateur, nous nous levons les uns après les autres entre 10 et 11 heures. Une petite douche au bloc sanitaire du camping voisin, la prise du petit déjeuner gracieusement servi par Monique et nous voilà prêts à reprendre nos discussions astronomiques. Nous visitons les lieux et nous prenons connaissance du matériel ainsi que du fonctionnement du club A.S.A. Nous apprenons le mode de déroulement d'une séance de planétarium avec notre ami Jean-Marie. Des idées à retenir de tout cela. Le clou est l'explication par Sylvain de la méthode de construction de la coupole de l'observatoire et une grande discussion s'ensuit autour du moule pour fabriquer les quartiers qui composent celui-ci. Sylvain nous montre également un objectif de 250mm sur monture en bronze qu'il nous est impossible de soulever tellement le poids est élevé. On comprend mieux pourquoi il reste au sol, dans une salle de stockage de matériel. Avis à l'amateur qui se sent capable de fabriquer la monture pour supporter une telle lunette. 

     
La troupe au ravitaillement


Les échanges vont bon train...


La maquette de l'observatoire

Mais déjà l'heure de passer à table nous conduit à un restaurant où nous pouvons nous rassasier à volonté. Il faut bien reconnaître que nos amis de l'A.S.A. ont bien goupillé la chose. Quelques photos souvenirs et nous sommes de retour au club pour échanger nos pratiques sur la photo argentique et numérique sur WebCam. Nous pouvons admirer les photos splendides que différents membres de l'A.S.A. ont faites. Pendant ce temps, Sylvain dépose dans la pièce un trépied qui laisse supposer une antiquité, en effet, quand il amène la lunette avec ses poulies en bois et ses contrepoids, nous avons réellement devant nous une pièce de musée. Puis vient la maquette de l'observatoire, un chef-d'œuvre. Une petite séance de diaporama nous a totalement convaincu du professionnalisme de nos amis. C'est tout simplement prodigieux, tout naturellement nous applaudissons.


Le sépulcre de Ligier Richier en cours de restauration

L'heure de la visite de la ville de Saint-Mihiel et de ses curiosités, guidé par Georges, est arrivée. En effet les édifices publics et religieux ferment vers 18H00, il est 17 heures bien tassées, et il faut faire vite. Nous pouvons y voir deux oeuvres du célèbre sculpteur Ligier Richier qui a donné libre cours à sa créativité, le "Sépulcre" et la "Pâmoison de la Vierge". La visite en vaut la peine vu la beauté et l'expression des personnages. Après un passage au syndicat d'initiative, nous rentrons au club où nous attend un souper brochettes qui se prolonge tard le soir.

Page précédente     Page suivante