Le SpectroLynx 1/14 - Introduction

La construction du spectroscope a été réalisée suivant le schéma de LITTROW, n’utilisant qu’un seul objectif pour concentrer l’image sur le réseau en concentrateur ou collimateur et comme objectif de chambre pour la projection du spectre sur le capteur de la CCD, en l’occurrence, une WebCam. Les premières images réalisées par Stéphane laisse augurer un avenir prometteur à notre spectroscope fabrication maison.

Je vous laisse lire le message qu'il nous a transmis pour situer le contexte

Bonsoir Alain, bonsoir à tous,

Ca y est ! Le spectro est fini ! Alain, René et Luc ont fait un super boulot. Les résultats sont prometteurs. Sa manipulation est aisée. Je vous mets en fichier joint les premiers spectres. Ils ne sont traités que par Photoshop. Les différents spectres ne sont peut-être pas tous en phase (on va y travailler). Dans le spectre du Soleil (qui pourra être amélioré) on résout bien le doublet du Sodium. Le triplet du Magnésium, lui, n'est pas totalement résolu, ses deux composantes les plus serrées sont séparées de 1.09 nm. La résolution théorique du spectro est de 0.994 nm. Je me suis rendu compte ultérieurement que la mise au point de la caméra doit être modifiée selon la longueur d'onde d'où l'intérêt probable de mettre un bouton de réglage externe. Je n'ai pas réussi à avoir une fente verticale à la fois à l'ordre zéro et à l'ordre 1. J'ai bien sûr privilégié l'ordre 1. Je n'ai pour l'instant essayé le spectro ni avec un objectif ni en mode longue pose. Je continue les essais...
A bientôt

Stéphane



Les premières images réalisées sur la fente sans optique par Stéphane laissent présager une utilisation intéressante du spectroscope dans de nombreux domaines. Nous sommes impatients de voir les essais avec divers instruments sur plusieurs étoiles permettant d’étalonner le spectro grâce à VSPEC.