PantoLynx

Le PantoLynx est un pantographe destiné à supporter une paire de jumelles. Ce support fera la joie des démonstrateurs lors de soirées astro. Ce montage permet de trouver facilement l'objet recherché car il est facile de manœuvrer la paire de jumelles. L'objet étant positionné en haut du champ, on bloque la paire de jumelles. Le pantographe permet de monter ou descendre les jumelles en fonction de la taille de l'observateur. On peut alors bloquer le pantographe pour observer en toute liberté l'objet convoité.

Personnellement j'utilise une paire de jumelles de 20 X 80 et je peux vous assurer que lors de rassemblement astro, je suis pris d'assaut par les visiteurs. Le temps du repérage et du pointage d'un objet (moins d'une minute) et la foule défile. Des objets tels que les Pléïades, M42, M31, Col399 (le Cintre) sont des cibles privilégiés.

ATTENTION ! Il faut disposer d'un trépied photo conséquent ou d'un trépied astro suffisamment solide pour supporter un poids d'environ 7 à 8 kgs. Il est judicieux de prévoir un lestage du pied pour permettre la rotation sans basculement du PantoLynx.

Le pantographe sera confectionné avec les matériaux disponibles. Pour ma part, j'ai utilisé du tube d'acier carré de 16X16mm, quelques chutes de tôles d'aluminium de 3mm d'épaisseur, deux blocs d'acier de 35X50X100mm pour les contrepoids et un bloc d'aluminium pour le pivot support de jumelles. Il peut être fabriqué à partir de tasseaux de bois, de tube carré en alu (vielles antennes), de plaques de contreplaqué ou d'alu, etc... Les contrepoids, des disques pour petites haltères par exemple... L'initiative est laissée à chacun en fonction de ses matériaux disponibles, de ses moyens d'usinage et de ses compétences... Seul le principe est à retenir.

Debout ou grand

Assis ou petit


La sécurité est assurée par un groupe de 4 ressorts monté de manière à compenser le poids des jumelles et donner une pesée négative tendant à lever le pantographe côté jumelles. En effet, sans cela le desserrage pourrait être désagréable voire dangereux. De plus, cela permet de limiter le poids des contrepoids et/ou le déport de ceux-ci pour des raisons de sécurité. Des écrous auto-freinés nylstop permettent de régler le jeu de fonctionnement du pantographe. La fixation du PantoLynx sur le pied est fonction de celui-ci.
 

 

Vue sur les ressorts de rappel du pantographe.

 

Les contrepoids sont maintenus en position par deux goupilles.

 

La réalisation des contrepoids dans 2 blocs d'acier nécessite du temps et d'être outillé pour l'usinage. C'est juste pour le fun... Ils peuvent être avantageusement remplacés par des disques pour petites haltères.

 

Les deux écrous de blocage à poignée permettent une manœuvre aisée du pantographe. L'écrou du haut sert à bloquer la paire de jumelles, celui du bas, le pantographe en position d'observation.
 


La mise en œuvre est facile : Mettez en place le pied sur position relativement haute, disons que la partie supérieure doit être placé à hauteur des yeux. Mettez le pantographe (sans jumelles ni contrepoids) en place et bloquez le sur le pied. Montez la paire de jumelles sur  son support (voir photos plus bas sous le schéma avec les cotes) puis le support sur le pantographe et bloquez son écrou. Placez les contrepoids sur le pantographe pour l'équilibrer.

Le fonctionnement est simple : débloquez les deux écrous, la paire de jumelles est libérée, cherchez et pointez l'objet convoité. Notez bien que La rotule n'est pas bloquée en rotation de manière à pouvoir tourner autour du pied. Si l'équilibrage est bien réalisé, cette manœuvre est très douce. L'objet étant visible, le placer dans la partie supérieure du champ et bloquez l'écrou supérieur . En effet, le jeu engendré par le non blocage en rotation va faire descendre l'objet dans le champ après le blocage de l'écrou. Avec un peu d'habitude, l'objet sera parfaitement centré. L'écrou inférieur n'étant pas encore bloqué, la paire de jumelles doit avoir tendance à monter légèrement, c'est normal pour la sécurité. Vous pouvez maintenant régler la hauteur en fonction de l'observateur, l'objet sera toujours centré et parfaitement visible, bloquez l'écrou inférieur et observez en toute tranquillité. Un enfant, une personne plus grande ou plus petite, peu importe, desserrez simplement l'écrou inférieur, montez ou descendez le pantographe et bloquez à nouveau l'écrou... C'est tout... Alors ! Elle est pas belle la vie.
 
Améliorations possibles : Dans mon cas, il n'est pas nécessaire de prévoir des contrepoids amovibles. En effet, je gagne du temps en laissant ceux-ci montés sur le pantographe. Au lieu d'un montage par tige et goupilles, j'aurais pu les fixer définitivement avec des vis. Il faut simplement, à cause du déséquilibre, un peu plus d'attention lors du montage et du démontage sur le pied.
 


une amélioration a été apportée concernant la sécurité. Les tiges de contrepoids ont été coupées à quelques millimètres des trous de goupilles. Des enveloppes en mousse de protection pour canalisation ont été placées sur les contrepoids et maintenues par des élastiques de manière à ne pas blesser involontairement une personne lors de manifestations publiques (voir photo ci-dessus).
 
Suite à plusieurs demandes voici les cotes de fabrication de ce pantographe adapté pour une paire de jumelles 20X80 d'un poids de 2,2 kg.
 

 
 


    
 
Cette pièce de liaison sera réalisée si possible en alu (16X40X60mm). La partie filetée est une vis anglaise bloquée dans un trou taraudé de 1/4 20 filets au pouce dit : pas Kodak. Il faut posséder le jeu de tarauds nécessaire à cette réalisation ou le faire tarauder par une personne habilité (Ajusteur-Mécanicien). L'épaisseur de ce bloc doit correspondre exactement à la taille des tubes carrés employés car le blocage de celui-ci ne doit pas empêcher le pantographe de fonctionner pour le réglage en hauteur.
 

                        
Utilisation : Laisser le PantoLynx libre en rotation sur le pied photo (ne pas le bloquer).  Desserrer les deux poignées et cherchez l'objet convoité. Lorsque vous avez trouvé, bloquez en premier la poignée du bas . Positionnez ensuite l'objet en haut du champ des jumelles puis bloquez la poignée du haut. Avec un peu d'habitude, le jeu de fonctionnement et les flexions, l'objet sera au centre du champ. En résumé, la poignée du haut sert à trouver l'objet à observer. La poignée du bas sert à régler la hauteur en fonction de la taille de l'observateur (si nécessaire bloquer le pantographe en rotation avant de changer la hauteur).
 

Petite astuce : pour positionner les ressorts aux bons endroits, vous pouvez utiliser une pince étau.
Attention ! un seul jeu de ressorts est positionné sur la photo. N'oubliez pas de mettre en place le second.
 
Je ne ferai pas d'autres commentaires sur la confection ou le montage de cet ensemble, somme toute, assez simple. Si vous aviez des commentaires, des suggestions ou tout simplement besoin d'informations contactez-moi astrolynx( a )astrolynx.com. Remplacer simplement le ( a ) par @.
 
Copyright Alain DORING(c)2006.
 
Pour imager mes propos voici quelques liens intéressants, en anglais :
http://www.astunit.com/tonkinsastro/binoculars/binomount.htm
http://www.company7.com/ua/products/unimountdlx.html
http://martin-cibulski.de/atm/binocular_mount/index.htm
http://www.backyard-astro.com/equipment/skywindow.html
http://www.craigcolvin.com/Astronomy/BinocularMirror.html
http://www.bigbinoculars.com/pmounts.htm                                          %% Montures binoculaires commerciales
http://www.optcorp.com/pdf/OrionManuals/ParagonPlus.pdf                %% Documentation Paragon ORION